Menu | Contenu

Accueil du site > La Communauté de Communes > Historique > Historique de l’intercommunalité

Historique de l’intercommunalité

Sous l’impulsion des élus-maires et du conseiller général du canton, l’intercommunalité a pris son premier essor en Vallée d’Aspe en décembre 1965.

Les communes du vallon et de la basse vallée ont été les premières à se concerter sur des actions communes et progressivement, notamment dans le cadre de l’accueil au collège de Bedous, les communes excentrées et les communes de la haute vallée sont entrées dans le SIVOM (Syndicat Intercommunal à Vocations Multiples) qui durant plus de 30 années a permis, dans un esprit de solidarité, de mettre en œuvre des projets d’intérêt général :

  • cantine du collège,
  • collecte des déchets,
  • création d’une salle polyvalente, d’un terrain de hand-ball,
  • création d’un centre de secours et
  • en 1986 l’actuel "Centre de jour de ski de fond du Somport" en continuité du centre d’accueil de "Bessata" de la commune de Cette-Eygun.

    De multiples contrats : contrat de pays, de revitalisation, station-vallée, projet collectif de développement, menés par le SIVOM ont permis à l’EPCI, aux communes, aux privés ou à des syndicats de réaliser leurs propres projets.
    Parmi eux citons l’important projet des éleveurs : la coopérative fromagère d’Accous avec une maîtrise d’ouvrage du SIVOM accompagnée d’une gestion par les utilisateurs.
    C’est au 1er janvier 1995, trente années après, que l’arrêté préfectoral du 30 décembre 1994 a créé "la communauté de communes de la Vallée d’Aspe" entre les treize communes du canton d’Accous. Désormais, dotée de la fiscalité propre les cotisations communales du SIVOM seront remplacées par les produits des quatre taxes et la dotation globale de fonctionnement de l’Etat.
    Citons à son actif des réalisations comme le Plan Local de Randonnée, la déchetterie et son site à gravats, la mise à niveau de la salle polyvalente et surtout le centre multiservices "Fénart" accompagné de la nouvelle trésorerie.
    Rappelons que Roger LERNOUT, Conseiller Général du canton, a été le premier président du SIVOM jusqu’en 1971. Gaston LARRENSSOU, maire d’Accous, en assurera la présidence de 1971 à 1982. Depuis, elle est assurée par René ROSE, maire de BORCE.

retour en haut de page